< Retour aux articles

L'Automobile Club de Monaco

L'Automobile Club de Monaco

Si l’Automobile Club de Monaco a pris son nom en 1925, ses origines vont chercher beaucoup plus loin, à une époque où le vélo était encore roi. Que de chemin parcouru depuis cette époque ! Et plus d’un siècle après, Monaco figure parmi les plus belles affiches du sport automobile, en assurant à la fois la mémoire et l’avenir.

L’Histoire de l’Automobile-Club de Monaco

Si l’Automobile Club de Monaco a pris son nom en 1925, ses origines vont chercher beaucoup plus loin, à une époque où le vélo était encore roi. Que de chemin parcouru depuis cette époque ! Et plus d’un siècle après, Monaco figure parmi les plus belles affiches du sport automobile, en assurant à la fois la mémoire et l’avenir.

 

L’Histoire de l’Automobile-Club de Monaco

Le temps a passé depuis la création, le 26 août 1890, du Sport Vélocipédique de la Principauté (SVP) qui intégrera la voiture, 17 ans plus tard, pour se transformer en Sport Automobile et Vélocipédique de Monaco (SAVM) afin de se mettre en conformité avec l’évolution des moyens de transport. 

 

Le club, au fil des années, se développe, organise son 1er Rallye Automobile de Monaco en 1911, puis doit faire face à la Première Guerre Mondiale et se mettre entre parenthèses avant de renaître et d’organiser sa 1ère Semaine Automobile en 1921, entre courses et expositions, entre motos et automobiles. 

C’est alors tout naturellement que, le 29 Mars 1925, ce club prendra sa dénomination définitive d’Automobile Club de Monaco. Pour être officiellement reconnu par l’ancêtre de la Fédération Internationale de l’Automobile, alors Association Internationale des Automobiles Clubs Reconnus (AIACR), il lui restait à organiser une course entièrement sur son territoire, ce que n’était pas son rallye. C’est ce qui advint le 18 octobre 1928 avec la préparation du 1er Grand Prix qui arrivera quelques mois plus tard, le 14 avril 1929. 

 

Ce fut le début d’un formidable développement que, malheureusement, la Seconde Guerre Mondiale interrompit de nouveau.

Les Formule 1 rejoindront de nouveau les rues de la Principauté en 1948 avant que ne soit créé, officiellement, un véritable championnat du monde de Formule 1, deux années plus tard, et que Monaco s’y inscrive comme une date majeure.

Depuis le 7 mars 1972, l’équipe actuelle autour du Président Michel Boeri s’emploie, au quotidien, à réécrire l’histoire, tout en imaginant l’avenir. L’un des premiers actes fut la création d’un Corps de Commissaires de Route et de Piste. Le professionnalisme dont devaient faire preuve les membres volontaires pour exercer bénévolement, au cours du Rallye et du Grand Prix, des fonctions de contrôle et de sécurité, exigeait une instruction spécifique, sanctionnée par une licence internationalement reconnue, et chaque année remise en cause. Cette petite armée de quelques 650 hommes est parfaitement organisée et hiérarchisée. Elle est aussi universellement saluée pour son efficacité. 

En 1984, les murs de l’ACM s’étendirent avec l’acquisition, Boulevard Albert 1er de l’ancien garage Rambaldi, puis avec la location des locaux de l’imprimerie Rosso. Côté rue Grimaldi, ce fut l’achat de la Galerie Park Palace, la location des trois commerces qui la jouxtent, et enfin l’adjonction des locaux de la SAMIPA à l’ensemble des surfaces occupées. 

Ainsi, entre 1972 et 2015, les surfaces occupées ou acquises ont été multipliées par cinq. Cela a permis de créer les structures d’un Restaurant, d’un Bar, de Salons privés pour les membres, d’une boutique, d’une Agence de Publicité « ACM Sport et Marketing », d’un centre de location pour les épreuves et de plusieurs locaux techniques loués en sus à la Maison de France.
Autant d’agrandissements que nécessaires pour assurer un quotidien et une fonctionnalité de tous les instants entre le Boulevard Albert 1er et la Rue Grimaldi, le tout, au bénéfice de la gestion des épreuves automobiles et des services réservés aux membres.

La longue et belle histoire du Club, avec ses rires et ses larmes, doit beaucoup aux bénévoles, aux permanents et aux membres qui ont su partager, à travers les époques, des valeurs humaines communes, ainsi qu’à leur inébranlable fidélité aux Institutions de la Principauté et la volonté d’être, techniquement et sportivement, les meilleurs dans une compétition mondiale où l’amateurisme n’a plus sa place.

 

Aujourd’hui encore, les épreuves de l’Automobile Club de Monaco sont organisées dans le plus grand respect de la tradition et de l’innovation avec, toujours, ce brin d’audace qui caractérisait ses créateurs et pionniers des siècles derniers… Maintenir et développer l’ensemble de ces épreuves suppose un travail constant pour améliorer, parfois modifier « l’existant ».
Ainsi, après de substantielles modifications comme la nouvelle zone des stands, la Chicane Port, le tracé continue à faire l’objet d’études en vue de renforcer la sécurité du circuit et la fiabilité de la course.

Pour conclure, ces 129 années d’histoire ont été construites sur des échecs et sur des réussites, mais aussi et surtout par le dévouement des dizaines de milliers de bénévoles qui se sont succédés depuis l’origine et qui se sont toujours rassemblés sur l’idée que l’amitié, l’esprit de groupe, le don de soi-même, le service de l’Automobile Club, du sport, de la compétition, et pourquoi pas du risque, étaient aussi une jolie part du sel de la vie.

L’avenir ne pourra s’inscrire que dans la volonté farouche de toujours progresser en étant persuadé que rien n’est définitivement acquis. C’est à ce prix que les épreuves pourront se perpétuer.

Que de chemin parcouru depuis Théodore Muller, premier président en 1890 !
 

Les Grands Événements de l’Automobile Club

L’Automobile Club de Monaco a largement multiplié les épreuves sur son territoire et aux alentours et comme le précise son président : “Actuellement, on doit être dans le Top 3 de chacun de ces types d’épreuves. Finalement, en toute modestie, on a dû apporter à Monaco la première organisation mondiale pluridisciplinaire en matière de sport automobile. Bref, on a réussi à développer le concept de Monaco capitale du sport automobile. Pour l’instant, personne ne peut nous battre sur ce terrain.”

●    Les courses
C’est ainsi que, du 21 au 27 janvier 2019, s’est déroulé le 87ème rallye de Monte-Carlo et que, du 23 au 26 mai 2019, ce sera le tour du 77ème Grand Prix de Monaco (90e anniversaire de sa création), dans les rues mêmes de la Principauté pour savoir qui succèdera au pilote australien Daniel Ricciardo sur Red Bull.

 

●    La mémoire de l’automobile
Pour mieux honorer cette tradition des courses organisées par l’Automobile Club de Monaco, des courses avec les voitures de légende sont organisées en prolongement de ces grandes dates, comme le 22ème rallye Monte-Carlo Historique qui a eu lieu du 30 janvier au 6 février 2019, le 3ème rallye Monte-Carlo Classique, qui s’est déroulé du 30 janvier au 2 février 2019, ou le 12ème Grand Prix Monaco Historique qui s’effectuera en préambule du Grand Prix de F1, du 8 au 10 mai 2020.

 

●    L’avenir de l’automobile
Mais la Principauté entend également apporter sa contribution à l’avenir de l’automobile et organisera la 3ème édition du Monaco E-Prix, le samedi 11 mai 2019. Elle intronisera, à cette occasion, le Jaguar I-PACE eTROPHY, première compétition de véhicules électriques de production, à l'issue du E-Prix à 18H15.
 

 

Les autres événements

Inscrit au calendrier international de la FIA et au programme des manifestations de la Principauté de Monaco du 23 au 25 octobre 2019 (dates à confirmer), le 4e eRallye Monte-Carlo, souhaité novateur par ses pères, affiche un « esprit pionnier » qui offre une large place à l’aventure humaine et aux technologies du futur. Retour vers le passé… où, en janvier 1911, lors de la toute première édition du Rallye Automobile Monte-Carlo, l’ACM avait voulu démontrer que l’on pouvait traverser l’Europe avec une voiture à quatre roues non tractée par des chevaux !

Ce rallye, qui était jusque-là réservé aux seuls concurrents engagés avec un véhicule 100 % électrique, sera désormais ouvert à des véhicules 100% non polluants et sans émission de CO2 (Electrique, Pile à Combustible (Hydrogène), Solaire, Air comprimé, etc.), dotés de 4 roues, immatriculés pour usage routier, d’un minimum de 2 places et de 5 maximum. 

Pour satisfaire ce nouvel opus, le Comité d’Organisation de l’Automobile Club de Monaco a délibérément ouvert une nouvelle page du « Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles », initié en 1995, et au Rallye Monte-Carlo ZENN « Zero Emission – No Noise ». Un changement voulu radical pour répondre, entre-autres, aux exigences des particuliers mais également à celles des constructeurs, administrations, flottes ou bien encore collectivités.

Si l’avenir est à l’ordre du jour, il n’est pas question de renier, non plus, le passé et ses prestigieuses devancières. Chaque grand événement est donc l’occasion de montrer les glorieuses voitures d’hier et d’organiser, en dehors des courses, Elegance et Automobile à Monte-Carlo qui récompense aussi ceux qui savent redonner vie à ces anciens modèles. C’est ainsi que, du 27 au 30 juin, avec la participation de la Société des Bains de Mer, une cinquantaine de voitures seront sélectionnées pour se produire, notamment, le samedi 29 juin, Place du Casino, et le dimanche, dans l’enceinte du Palais Princier.
Sans oublier quelques soirées où chacun a plaisir à se retrouver pour des galas ou des dîners à thème.
 

L'Automobile Club de Monaco

Derrière les Événements, Des Organisations

L’organisation de tels événements s’accompagne évidemment de tout un travail de préparation et de communication qui occupe toute l’année.

 

●    650 Commissaires de course
Organiser ces courses, c’est aussi être capable de mettre à disposition des commissaires de courses spécialement préparés, que ce soit pour la course en ville ou le rallye sur route. Ils sont bénévoles, issus des membres de l’Automobile Club de Monaco et sont régulièrement formés et encadrés, avec des remises à jour pour s’adapter aux nouvelles techniques ou aux nouvelles règles de sécurité.

 

●    La Billetterie
La billetterie est l’une de ces actions perpétuelles pour chacune de ces grandes dates avec la vente de Gold Package, Silver Package, Billets, Loges et autres entrées seules ou de services regroupés.
○    en ligne : Billetterie Officielle de l’Automobile Club de Monaco

 

●    Les Loges VIP
Créer de tels événements, c’est aussi mettre en place tout un service haut de gamme, qu’il soit ponctuel ou sur plusieurs jours, avec loges, restauration, hébergement, etc. Une ville qui durant ces différents week-ends, vit en grande partie aux couleurs de la course :
http://acm.mc/edition/grand-prix-de-monaco-f1-2019/hospitalite/hospitalite-loges-vip/

 

●    Le Restaurant “Le Club”
Un restaurant réservé aux membres de l’Automobile Club et à leurs invités est ouvert une grande partie de l’année.
http://acm.mc/automobile-club-de-monaco/le-restaurant/presentation/

 

●    La Boutique
Le club possède aussi sa propre boutique où sont commercialisés de nombreux produits dérivés aux couleurs des différents événements, que ce soit des vêtements comme écharpes, foulards, sweats, polos, vestes, chemises, etc., mais aussi des accessoires d’habillement comme montres, bracelets ou boutons de manchette, ou encore des produits divers comme coques de téléphones, parures de stylos, porte-clés, clés USB, etc. 
Située au 45 rue Grimaldi, elle s’accompagne aussi d’une version en ligne.
http://www.monaco-grandprix.com/

 

●    La Revue
Sur une périodicité de 2 par an, cette revue imprimée et consultable en ligne, tient informé de l’actualité de l’Automobile Club de Monaco, de ses projets et de ses dernières rencontres. 
 

L'Automobile Club de Monaco
Informations utiles

 

Automobile Club de Monaco

23 Boulevard Albert 1er
98000 MONACO

Tel : +377 93 15 26 00
Mail : info@acm.mc

 

Crédits photo : ©ACM, ©ACM_ Michael ALESI, ©ACM_Jean_Marc_FOLLETE

S'abonner à notre newsletter?

Vous abonner, c'est rester au courant de nos dernières actualités !