< Retour aux articles

Behind the Scene - Elodie Boucharinc - Mirage Estate Monaco

Elodie Boucharinc - Mirage Estate Monaco

Monaco Gate : "Une jeune femme dynamique au cœur de Monaco"

Interview Behind The Scene, Elodie Boucharinc, Juin 2017

Elodie Boucharinc, Negociatrice chez Mirage Estate Monaco 

 

Âgée de 26 ans et originaire de Guadeloupe, Elodie Boucharinc s’est installée à Monaco, voilà un peu plus de trois ans, et y apporte sa joie de vivre. Efficace en affaires, elle est souriante et toujours de bonne humeur, une recette qui fonctionne très bien dans son secteur professionnel qu’est l’immobilier. Elle nous confie aujourd’hui sa vision de Monaco.

Comment en êtes-vous arrivée à vous installer à Monaco ?

 

Après avoir suivi des études à l’université de Sophia Antipolis, à Nice, des études orientées “vers le luxe et le management afin de me diriger vers le monde de l’horlogerie”, les opportunités qui se présentaient étaient alors en Suisse et à Paris. Finalement, c’est la Principauté qui, pour des raisons plus personnelles, a retenu l’attention d’Elodie Boucharinc en devenant son lieu de résidence.

Pourquoi vous être alors tournée vers le secteur de l’immobilier ?

 

C’est un peu par hasard que cette femme d’affaires s’est lancée dans l'immobilier. Une belle opportunité s’est présentée et elle l’a saisi. Cela fait désormais deux années qu’elle œuvre avec plaisir dans ce domaine.

Quelle est, selon vous, la particularité de l’immobilier à Monaco ?

“C’est vraiment un marché à part qui n’a rien à voir avec l’immobilier tel qu’on le connaît en France”, déclare-t-elle. Il s’agit d’un marché de luxe sur lequel on trouve des produits exceptionnels. D’ailleurs, il est plus complexe de vendre ces biens qui affichent généralement des prix entre 50 à 60.000 € du mètre carré.

Quel type de clientèle êtes-vous amenée à côtoyer ?

 

La clientèle monégasque se montre exigeante. Jusqu’à récemment, elle se composait beaucoup de Chinois et de Russes, mais la baisse du rouble et celle de l’économie chinoise les a rendus plus discrets. Maintenant, ce sont plus des Suisses, des Belges et des Italiens qui représentent la clientèle principale. Les Qataris, quant à eux, sont seulement de passage à Monaco. Ils tendent plus à acheter sur la Côte d’Azur où ils trouvent leurs villas.

Justement, qu’en est-il du type de biens que vous proposez ?

 

“Dans la Principauté, nous avons peu de nouveaux produits”. Elle complète en précisant que, en immobilier, ce sont beaucoup de ventes et de reventes qui se traitent à Monaco. Une des difficultés est que 126 agences s’y côtoient mais, cependant, elles s’entraident énormément et travaillent ensemble. D’ailleurs, Mirage Estate Monaco ne se limite pas à Monaco mais œuvre aussi sur toute la France.

Quel serait votre conseil en termes de quartiers ?

 

“Chacun a sa préférence pour son quartier. Par exemple au Jardin Exotique on a vue sur la Principauté et sur la mer, à Saint Roman on est beaucoup plus au calme, c’est là que va ma préférence. Si le Carré d’or reste un excellent secteur, il fait l’objet de beaucoup de travaux actuellement et est un peu bruyant” concède-t-elle.

Que vous apporte Monaco sur un plan plus personnel ?

 

Sans hésitation, Elodie nous confie qu’elle “adore Monaco pour la sécurité. C’est une belle région entre mer et montagne”. Dans la Principauté tout le monde se connaît, c’est très petit, mais les choses ont tendance à évoluer. Raison pour laquelle il n’est pas rare qu’elle en sorte pour aller explorer, le week-end, les régions voisines.

Propos recueillis par Blandine Gilles

Biographie

Naissance :

1990, en Guadeloupe

Diplômes :

Bachelor International Business (2008/2010), Gestion Management (2011/2012)

Master of Science Luxury and Fashion Management(2013) - Skema Sophia Antipolis

Entrée dans la société :septembre 2015

Coordonnées professionnelles : 

Site Internet de l'entreprise :Mirage Estate

Linkedin :Elodie Boucharinc

S'abonner à notre newsletter?

Vous abonner, c'est rester au courant de nos dernières actualités !