< Retour aux articles

La RĂ©habilitation du Stade Louis II

Stade Louis II - RĂ©habilitation

Le Gouvernement commence petit à petit à mettre le projet de réhabilitation en place.

Des travaux au stade Louis II, lui donner un nouveau visage

Le stade Louis II souhaitait se moderniser depuis de nombreuses années déjà, toutefois il s’agissait d’un projet compliqué à mettre en place pour diverses raisons. Mais après la réalisation d’un audit et de nombreux échanges avec toutes les associations sportives se servant du stade, le gouvernement commence petit à petit à mettre le projet de réhabilitation en place.

Un stade en quête de développement

Pour un stade de cette envergure, la qualité compte davantage que la quantité de sièges à proposer. En effet, les tribunes peinent le plus souvent à se remplir, c’est donc bien sur l’excellence des prestations pour un tarif revu que se porte tout l’enjeu. Les "business seats" sont des sièges VIP qui, dans les plus fameux stades de football européens, représentent jusqu’à 80 % des revenus générés par la billetterie. Raison pour laquelle, après une belle trentaine d’années de service, une réhabilitation des lieux semble nécessaire pour que le stade Louis II puisse offrir le prestige similaire à celui présent dans le reste de la Principauté, ce qui permettrait de générer davantage de recettes.

 

Vincent Chaudel, Directeur de la Communication et du Marketing pour le cabinet Kurt Salmon, déclarait à ce sujet que "A Louis-II, Les marques ne retrouvent pas le standing que véhicule pourtant Monaco. Les loges sont vétustes et font pâle figure en comparaison avec celles, ultra-modernes, du Parc des Princes devenues une véritable machine à cash pour le PSG".

 

Actuellement, ces sièges spéciaux rapportent seulement 3 à 7 millions d’euros par an à l’AS Monaco, contre 132 millions pour l’Emirates Stadium de Londres : ce qui laisse une belle marge de manœuvre pour le Stade Louis II. Aujourd’hui, lors de la Ligue des Champions, par exemple, des parkings et des espaces privés hors du stade doivent être loués pour pouvoir recevoir les VIP comme il se doit.

Un complexe multisports

Le stade Louis II a été conçu à la demande du Prince Rainier III et a été inauguré en 1985. Avec une capacité de 18 523 sièges, il se compose en extérieur : d’un terrain réservé au football et de pistes d’athlétisme ; d’un espace multisports en intérieur : basket, dojo, boxe, musculation, piscine olympique, etc.

 

Ce n’est toutefois pas tout, le stade Louis II accueille également en son sein de nombreux bureaux, une université, des commerces, ainsi qu’un dortoir. Pour une réhabilitation effective, tous ces points doivent être pris en compte : ce qui rend le projet d’autant plus complexe.

Un budget important

Le stade accueille notamment l’ASM, le club de football Monégasque, et la non-rénovation du stade joue notamment en sa défaveur. Il est certainement inutile de rappeler que l’ASM est l’équipe championne de France et donc inscrite en Ligue des Champions, compétition pour laquelle elle a atteint les ½ finales en 2016/2017.

 

Toutefois, l’état monégasque, étant propriétaire du stade, est le seul qui pouvait déclencher ou non cette réhabilitation puisque les frais en seront à sa charge. Différents scénarios ont longtemps été en cours de réflexion.

 

Une des possibilités envisagées était d’entièrement reconstruire le stade à un autre emplacement. Cependant, trouver un terrain à construire dans la Principauté est une démarche extrêmement complexe qui pourrait prendre des années puisque tous les espaces libres font déjà partie de projets immobiliers. Raison pour laquelle une réhabilitation du stade actuel semble la seule option viable.

 

À noter que le budget nécessaire pour un tel projet est estimé entre 150 et 250 millions d’euros. La date d’achèvement de ces travaux devrait intervenir après 2020 selon le scénario envisagé par le Gouvernement.

Les avancées du projet

Fin septembre 2017, la piscine entièrement rénovée devrait de nouveau être opérationnelle. Quant aux nouvelles loges du stade, elles pourraient être prêtes pour la saison 2018 - 2019. La réhabilitation se fait étape par étape, dans le but de maintenir le plus possible le calendrier actuel des activités au sein du stade.

 

Par ailleurs, cette réhabilitation pourrait également inclure le recouvrement des pistes d'athlétisme par des tribunes amovibles.

 

 

Article proposé par Mathilde C.

Crédit photo : asmonaco.com

S'abonner Ă  notre newsletter?

Vous abonner, c'est rester au courant de nos dernières actualités !